Banner
Environnement

Docteur Honoré TABUNA, premier Commissaire à l’environnement, aux ressources naturelles, à l’agriculture et développement rural de la Commission de la CEEAC

Le docteur Honoré TABUNA, spécialiste en économie et marketing de la biodiversité et économie de l’environnement à la CEEAC a été nommé Commissaire à l’environnement, aux ressources naturelles, à l’agriculture et développement rural de la CEEAC, après une longue expérience en la matière dans la sous-région et ailleurs, suite à la réforme des instances de la CEEAC.

Le nouveau patron du département de l’environnement de la CEEAC, le Dr Honoré Tabuna est pétri de la protection de l’environnement et un homme d’expérience et de terrains depuis plusieurs années, après ses études couronnées par un doctorat en Botanique Economique du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris et Ecole Nationale Supérieure d’Agriculture/Economie et Gestion d’Entreprises, défendue sous le thème : « le commerce des produits forestiers non ligneux alimentaires de l’Afrique centrale en France et en Belgique ».

Aux avant-postes de la défense de l’environnement depuis plusieurs années, le Dr Honoré Tabuna  a intégré le Secrétariat général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), depuis le 1ER Septembre 2009, en qualité d’Expert Valorisation de la Biodiversité et Economie de l’Environnement  et Coordonnateur de plusieurs programmes sous régionaux (économie verte, économie de l’artisanat et des petites entreprises des ressources naturelles, écosécurité et économie des savoir-faire traditionnels).

De nationalité congolaise, le Dr Honoré Tabuna a une parfaite connaissance de l’environnement, des ressources naturelles et du domaine agricole. Avant cette nomination, le nouveau commissaire à l’environnement a occupé tour à tour les postes Chef de service en marketing et développement des entreprises Afrique centrale et Afrique de l’Ouest au World Agroforestry Center (ICRAF), bureau de Yaoundé. Staff supervisé : 7 personnes.  Nombre de pays couverts par le programme : Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, Mali, RCA, RDC de 2004 à 2009 ; Coordonnateur à la CEEAC, Maître d’ouvrage du Programme Ecosystèmes Fragilisés d’Afrique centrale (ECOFAC 5) financé à hauteur de 30 millions d’euros par l’Union européenne dans le cadre du Programme Indicatif Régional (PIR) 10ème FED. Staff supervisé : 8 personnes + un pôle de 6 assistants techniques.  Nombre de pays couverts par le programme : Cameroun, Congo, Gabon, RCA, RDC, Sao Tomé & Principe et Tchad de 2011 à 2015 et enfin, Coordonnateur à la CEEAC, maître d’ouvrage du programme de préservation de la biodiversité d’Afrique centrale (ECOFAC 6), financé à hauteur de 80 500 000 euros par l’Union européenne dans le cadre du Programme Indicatif Régional (PIR) 11ème FED. Nombre de pays couverts : Cameroun, Congo, Gabon, RCA, RDC, Sao Tomé & Principe et Tchad, avant sa nomination.

L’homme de terrain et pragmatique

Sur le terrain, le Dr Honoré Tabuna a participé à l’élaboration et la conception de plusieurs projets, à savoir la Conception et mise en œuvre du Système de l’Economie Verte en Afrique Centrale (SEVAC) adopté par la Conférence des Ministres de la CEEAC en charge des Forêts, de l’Environnement et du Développement durable sur le développement et la promotion de l’économie verte en Afrique centrale organisé à Brazzaville du 14 au 16 mai 2012 ; la Conception et mise en place du Fonds pour l’Economie Verte en Afrique Centrale (FEVAC) adopté par la Conférence des Ministres de la CEEAC en charge des Finances, de l’Environnement et des Affaires Etrangères sur le Fonds pour l’Economie Verte en Afrique centrale et la transformation structurelle organisée du 12 au 14 octobre 2014 à Kinshasa (République Démocratique du Congo), sans oublier la Conception et création du Réseau des Organisations de la Société Civile pour l’Economie Verte en Afrique centrale (ROSCEVAC) et le Réseau des Communicateurs pour l’Environnement et l’Information en Afrique Centrale (RECEIAC) , pour ne citer que ceux-là.

Il a aussi œuvré dans la lutte contre le braconnage avec la Conception et mise en place du Système de Lutte Anti Braconnage en Afrique Centrale (SYLABAC) adopté par la Conférence des Ministres de la CEEAC en charge de la Défense, de la protection de la Faune et de l’Intégration sur l’adoption de la Déclaration sur la lutte anti braconnage en Afrique centrale organisée du 21 au 23 mars 2013 à Yaoundé (République du Cameroun) ; la Conception et coordination de l’élaboration du Plan d’Extrême Urgence de Lutte Anti Braconnage adopté par les Ministres de la CEEAC en charge de la protection de la faune organisée du 21 au 23 mars 2013 à Yaoundé au Cameroun et la Conception et coordination de l’élaboration du Plan d’Action d’Urgence de Lutte Anti Braconnage (PAULAB) adopté par la réunion des Ministres en charge de la protection de la faune organisée en avril 2015 à Brazzaville (République du Congo.

La nomination du docteur Honoré TABUNA au commissariat de l’environnement, aux ressources naturelles, à l’agriculture et développement rural rassure la communauté environnementale de l’Afrique centrale et d’autres partenaires techniques et financiers qui militent aux côtés des pays de la sous-région à travers divers projets et programmes.

Le docteur Honoré TABUNA est chevalier du mérite congolais.

Bon vent au docteur Honoré TABUNA.

 

Wilfrid LAWILLA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Banner