Banner
Environnement

Elections au Burundi : l’ONU et l’UA plaident pour un environnement stable et paisible

Photo UNICEF/UNI180029/Colfs
Des enfants remplissent leur gobelet à un point d’eau construit par l’UNICEF dans une école primaire à Bujumbura, au Burundi.

A quelques jours des élections au Burundi prévues le 20 mai, les Nations Unies et l’Union africaine (UA) ont affiché leurs préoccupations sur la situation dans ce pays d’Afrique de l’Est après que des informations aient fait état d’intimidations et d’affrontements violents entre partisans de différents partis.

La Commission de l’UA et le Secrétariat des Nations Unies ont indiqué suivre le déroulement de la campagne électorale au Burundi.

Dans un communiqué conjoint publié dimanche, les deux organisations invitent les autorités burundaises « à créer un environnement sûr et sécurisé, afin de permettre aux Burundais d’exercer leurs droits politiques et civils dans la tolérance, la paix et l’acceptation mutuelle ». Elles encouragent toutes les structures impliquées dans l’organisation des élections du 20 mai 2020, les forces de défense et de sécurité et les médias d’Etat à contribuer pleinement à « la préservation d’un environnement stable et paisible, gage d’élections libres, inclusives, justes, transparentes et crédibles au Burundi ».

Respectivement dirigées par Moussa Faki Mahamat et António Guterres, la Commission de l’UA et le Secrétariat des Nations Unies exhortent tous les acteurs politiques à « s’abstenir de tout acte de violence, de propos haineux et à privilégier le dialogue afin de favoriser la tenue d’élections consensuelles et apaisées ». Ils encouragent également les autorités burundaises à s’assurer et à faciliter la pleine participation des femmes durant ce processus électoral.

En vue de la préservation de la paix, de la sécurité et de la stabilité du Burundi, l’UA et l’ONU appellent les partis politiques à respecter scrupuleusement le code de bonne conduite signé le 23 décembre 2019.

Dans le contexte de la menace de la Covid-19, la Commission de l’UA et le Secrétariat des Nations Unies invitent Bujumbura à assurer la protection des populations en mettant en place les mesures barrières pour faire face à la menace de la pandémie.

La Commission de l’UA et le Secrétariat des Nations réitèrent leur soutien au peuple et au gouvernement du Burundi dans la consolidation de la paix en vue de bâtir un avenir prospère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Banner