Banner
Environnement

Santé : Une seule santé pour l’homme, l’animal et l’environnement, un défi contre la propagation des zoonoses

Plus de 80% des maladies qui attaquent l’homme sont d’origine animale et environnementale. Dans l’optique d’inverser cette tendance, les stratégies et comportements à adopter en vue d’éviter la transmission et la propagation de ces zoonoses ont été au cœur des échanges entre les professionnels des médias et les experts en santé humaine, environnementale et animale, du 21 au 24 septembre 2021, à Douala au Cameroun.

Photo de famille des participants de RECEIAC

Réunissant les membres des Réseau des communicateurs de l’environnement et information d’Afrique centrale (RECEIAC) et Réseau des radios communautaires d’Afrique centrale (RERAC), cette rencontre sous-régionale de Douala avair pour objectif de susciter un engagement des professionnels des médias sur le concept « One Health » en démontrant les liens entre la santé humaine, l’environnement et la biodiversité.

Selon Madame Elisabeth Dibongué, Secrétaire permanent adjoint du programme national de prévention contre les maladies zoonotiques et Experte en santé publique au Cameroun, « L’objet de cet atelier est de renforcer les capacités des professionnels des médias sur cette problématique assez nouvelle, pour qu’ils soient en mesures de mieux communiquer auprès des communautés. Car ils sont les détenteurs des enjeux très importants dans la mesure où, ils utilisent les outils de la communication qui sont très proche de la communauté et pour les actions de prévention et de lutte de ces types de maladies et les autres problématiques de santé publique ».

Cette rencontre avait aussi parmi les objectifs, aider les Etats membre e la COMIFAC à prendre des politiques permettant de mettre en œuvre ce concept au niveau de la Sous-région.

La vulgarisation de ce concept « One Health » appelle à une meilleure implication des hommes de médias afin de mieux faire passer le message auprès des communautés locales. D’où l’organisation de cet atelier qui arrive à point nommé pour les professionnels des médias. Au terme de cette rencontre de Douala sur le concept « One Health », permettre aux journalistes et communicants de la sous-région Afrique centrale d’être suffisamment édifiés sur le concept et cela leurs permettra de relayer les messages à travers les différents reportages et publications en la matière.

« One Health étant un concept nouveau, je me réjouis d’avoir pris part à cet important atelier », a déclaré Alfred NTUMBA de Enviro News en RDC. Avant d’ajouter « dès mon retour, je me rapprocherai des autorités de mon pays pour savoir s’il existe déjà une stratégie nationale sur le concept One Health afin de m’en servir pour sensibiliser ma communauté. »

Apparu dans les années 2000, le « One Health » est une approche intégrée de la santé qui met l’accent sur les interactions entre les animaux, les humains et leurs divers environnements. Il encourage les collaborations, les synergies et l’enrichissement croisé de tous les secteurs et acteurs dont les activités peuvent avoir un impact sur la santé.

Dans un contexte marqué par la cohabitation entre l’homme et l’animal, il est nécessaire d’éviter la manipulation des carcasses d’animaux sauvages, de saisir les services vétérinaires en cas de maladies chez les animaux de compagnie et protéger notre environnement pour une vie saine.

A noter que cet atelier qui a rassemblé les membres du RECEIAC et du RERAC a été organisé par la Commission des Forêts d’Afrique Centrale, avec l’appui technique et financier de la Coopération allemande à travers le Projet GIZ d’Appui à la COMIFAC.

Wilfrid Lawilla DIANKABAKANA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Banner