Banner
Dossier AEP

FSC : les défis de la certification forestière en Afrique Centrale

Le Forest Stewardship Council (FSC) a pour mission de promouvoir une gestion écologiquement appropriée, socialement bénéfique et économiquement viable des forêts, permettant de répondre aux besoins des générations actuelles et futures.

Pour réaliser cette mission, le FSC s’appuie sur une série de Principes directeurs qui définissent ses principales valeurs et aspirations d’action.

Le FSC est une Organisation Non Gouvernementale Internationale, dont les quartiers généraux sont situés à Bonn, en Allemagne.

 

Au niveau du Bassin du Congo, une Coordination Sous Régionale a été établie en octobre 2014 à Brazzaville, en République du Congo. Elle se compose aujourd’hui d’un Coordonnateur Sous-Régional, Mathieu Auger-Schwartzenberg, appuyé par un Agent des Politiques et des Normes du FSC, William Wainfoin Lawyer. Tous deux travaillent dans l’aménagement responsable des forêts du Bassin du Congo depuis plus de dix ans.

La vocation de cette Coordination Sous Régionale est de relayer, au niveau de la sous-région, la mise en œuvre de la stratégie mondiale du FSC, en étant aux plus proches des préoccupations et de la réalité des acteurs de la Filière Forêt-Bois du Bassin du Congo.

 

Selon Kim Carstensen, Président Directeur Général du FSC : « FSC est un facilitateur unique qui a pour mission de rassembler les acteurs afin de trouver des solutions menant à des résultats locaux positifs pour les forêts et les communautés ».

 

Au 30 Mai 2015, 5,4 millions d’hectares de forêts naturellestropicales sont certifiés FSC dans le Bassin du Congo :

  • 940 944 ha au Cameroun ;
  • 2 053 505 ha au Gabon ; et
  • 2 443 176 ha en République du Congo, devenu à nouveau le leader mondial des superficies forestières naturelles certifiées des bassins forestiers tropicaux.

 

FSC1

Développement des activités du FSC dans le Bassin du Congo

 

A court-terme, la Coordination Sous Régionale du FSC a pour ambition de mener à bien trois activités visant à promouvoir une gestion plus responsable des forêts (horizon 2016) :

  1. Etablissement d’une Coordination Sous Régionale pérenne (Accord de Coopération et Accord de Siège avec le Gouvernement de la République du Congo) ;
  2. Etablissement d’une nouvelle Norme Nationale FSC® pour la certification des forêts du Cameroun, du Gabon, de la République du Congo et de la République Démocratique du Congo (en cohérence avec la version 5.1 des Principes et Critères du FSC approuvée le 12 septembre 2014) ;
  3. Mise en œuvre de la Feuille de Route sur les Hautes Valeurs de Conservation (HVC) pour les forêts du Bassin du Congo.

 

  1. Etablissement d’une Coordination Sous Régionale FSC s’inscrivant dans la durée

Le vendredi 24 avril 2015, précédant la Conférence Internationale de Brazzaville sur la sur l’exploitation illégale et le commerce illicite de la flore et de la faune sauvages en Afrique, Son Excellence, Monsieur le Ministre de l’Economie Forestière et du Développement Durable de la République du Congo, Mr Henri Djombo, a signé avec le FSC, représenté par son Président Directeur Général, Mr Kim Carstensen, un Accord de Coopération définissant un cadre de coopération, dans l’objectif de contribuer à la promotion de la gestion durable des forêts congolaises et d’assurer l’accès des bois et des produits de bois certifiés FSC sur le marché international.

Cet Accord de Coopération est un préalable indispensable au rayonnement pérenne du FSC au niveau Sous-Régional. L’étape définitive de son établissement dans le Bassin du Congo sera la signature d’un Accord de Siège avec le gouvernement congolais.

Dans ce contexte, le 70ème Conseil d’Administration du FSC pourrait être tenu Brazzaville en novembre 2015, afin d’emmener sur le terrain les Directeurs du Conseil d’Administration de l’Organisation et qu’ils s’imprègnent des enjeux sur l’environnement et les populations de l’émergence des pays de la Sous-Région, et d’envisager pour le FSC, en présence des gouvernements, des plateformes des Organisations de la Société Civile, des Organisations Non-Gouvernementales Internationales de conservation de la biodiversité et des représentants des populations locales et autochtones, un plan d’actions adapté aux réalités des pays partenaires et aux perspectives culturelles des populations qui vivent, depuis des générations, des services rendus par ces massifs forestiers.

 

  1. Une nouvelle Norme Nationale FSC® pour quatre pays du Bassin du Congo

Quatre Groupes nationaux d’Elaboration des Normes FSC (GEN) ont été constitués et reconnus formellement par le FSC-International.

Au Cameroun, au Gabon, en République Démocratique du Congo et en République du Congo, un groupe de travail national a été mis en place, dont les membres sont répartis en chambre équilibrée mettant en commun les trois intérêts fondamentaux de la forêt : l’intérêt environnemental, l’intérêt social et l’intérêt économique.

Ces GEN ont été constitués par Appels à Manifestation d’Intérêt nationaux et la Coordination Sous Régionale, forte de son réseau, a fait tout son possible pour que les acteurs les plus emblématiques des différents intérêts puissent y être réunis.

Ainsi, travaillent aujourd’hui ensemble à l’atteinte d’un consensus les représentants des populations autochtones, des Organisations de la Société Civile, des Administration en Charge des Forêts, des Organisations Non Gouvernementales Internationales de protection de la biodiversité et des opérateurs responsables du Secteur Privé. Les Normes Nationales sont en pleine élaboration, et les consultations nationales sur les premières ébauches des normes auront lieu avant la fin du troisième trimestre de l’année 2015.

Le WWF, la COMIFAC et la KfW via le Projet PPECF appuient financièrement ce processus.

C’est un achèvement majeur de la Coordination Sous Régionale pour mettre en œuvre un des piliers de la stratégie du FSC, être une référence mondiale en termes de gestionresponsable des forêts et des chaînes d’approvisionnement.

 

  1. Une Feuille de Route pour les Hautes Valeurs de Conservation du Bassin du Congo

Projet fort ambitieux, visant à formuler des lignes directrices plus claires pour l’identification, le suivi et la gestion des zones les plus précieuses des forêts de production, pour la préservation de la biodiversité et les populations locales et autochtones.

Une feuille de route, initiée par le Projet PPECF mis en œuvre par COMIFAC, est à présent finalisée et la Coordination Sous-Régionale approchera les potentiels partenaires financiers pour en sécuriser la mise en œuvre.

Cette feuille de route, dont les premiers résultats sont attendus courant 2016, tentera en partie de répondre à la motion 65 votée à la quasi-unanimité lors de la dernière Assemblée Générale du FSC, à Séville en septembre 2014, portant sur la protection des Paysages Forestiers Intacts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Banner