Banner
Agro-pastorale

Congo: Denis Sassou N’Guesso loue l’initiative de l’église Kimbanguiste

Le président Denis Sassou-N’Guesso s’est rendu, ce jeudi 18 avril 2024, sous une pluie fine, dans le district de Ngabé, département du Pool, pour visiter le Centre Agropastoral et Industriel Kimbanguiste de Kounzoulou, distant de 180 km de Brazzaville.

« Je suis très heureux de constater les résultats du travail des Kimbanguistes, pas seulement des Kimbanguistes du Congo, mais des Kimbanguistes du monde entier qui soutiennent ce projet. Je suis venu constater et, ensuite, féliciter les producteurs et les dirigeants. Nous avons vu ici, des productions de manioc, de riz, de soja, de maïs, d’arachide, une grande production », a déclaré le président Sassou N’Guesso, à l’issue de la visite des entrepôts du centre où sont soigneusement rangés des sacs des différentes récoltes.

Selon lui, c’est là, un bel exemple que donne à l’ensemble du pays, cette communauté religieuse kimbanguiste. « Il a mis en avant que des individus bien intentionnés qui coopèrent ensemble peuvent obtenir des résultats remarquables. »

Le chef de l’Etat a réconforté les producteurs en leur confirmant la volonté du gouvernement de contribuer à la prospérité de leur centre, après avoir pris en compte leurs préoccupations, de désenclaver Kounzoulou, ce grand bassin de production, d’y construire des infrastructures scolaires, sanitaires et de le raccorder au réseau énergétique national.

Pour témoigner de son passage à Kounzoulou, Denis Sassou N’Guesso a entrepris de planter des graines de soja et des boutures de manioc.

Motivés par cette visite, les fidèles kimbanguistes, réunissant femmes, hommes et enfants, habillés de vert et de blanc, ont présenté une parade au rythme des trompettes et saxophones de leur célèbre fanfare.

Le centre agropastoral kimbanguiste de Kounzoulou, mis en service en 1983 et remis en activité en juin 2022, a pour objectif d’accompagner le gouvernement dans la concrétisation du Plan national de développement 2022-2026, initié par le Président de la République.

Notons que le centre, qui s’étend sur une superficie de 98 800 hectares, vise à assurer la sécurité alimentaire en encourageant les cultures bio.

Wilfrid Lawilla DIANKABAKANA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Banner