Banner
Conservation

AFRIQUE : Berlin va allouer 15 M$ à la protection de la biodiversité

L’ambassade d’Allemagne en Namibie vient d’annoncer que Berlin allait allouer environ 15 millions de dollars pour la biodiversité en Afrique. Les fonds seront destinés à soutenir les efforts des pays de la zone de conservation transfrontalière du Kavango-Zambezi (Kaza) que sont la Namibie, le Botswana, la Zambie, le Zimbabwe et l’Angola, en matière de protection de la biodiversité et de sauvegarde des emplois liés à ce secteur.

La Namibie, le Botswana, la Zambie, le Zimbabwe et l’Angola, pays de la zone de conservation transfrontalière du Kavango-Zambezi (Kaza), bénéficieront de l’appui financier de l’Allemagne. L’enveloppe de près de 15 millions de dollars soutiendra les efforts des pays du Kaza en matière de protection de la biodiversité, de sécurisation des activités en développement dans le secteur de la conservation et du tourisme, ainsi que de la sauvegarde des emplois dans ce secteur.

En effet, la pandémie mondiale du coronavirus a eu un impact négatif sur la conservation de la biodiversité dans les pays du Kaza. En Namibie par exemple, « le tourisme, qui est la principale force économique en matière de conservation et qui paie les coûts de la protection de la nature, est particulièrement touché », affirme Pohamba Shifeta, le ministre namibien de l’Environnement, des Forêts et du Tourisme.

Selon ce responsable, les 700 écogardes communautaires, les 300 employés de conservation et les 1175 employés touristiques locaux pourraient se retrouver au chômage ; « sans parler du programme de conservation communal de Namibie qui est sérieusement menacé ».

La répartition des fonds

Les 15 millions de dollars octroyés par l’Allemagne aux pays du Kaza seront répartis sur plusieurs projets. Une partie du financement, soit 5,7 millions de dollars sera destinée à atténuer les pertes économiques du secteur de la conservation et du tourisme dans le cadre du Fonds de secours, de redressement et de résilience pour la conservation du ministère namibien de l’Environnement, des Forêts et du Tourisme.

Un montant de 4,6 millions de dollars servira à mettre sur pied des mesures d’aide destinées aux parcs et aux zones protégées de la Namibie, afin de minimiser les impacts écologiques et économiques de la Covid-19.

Les 4,5 millions de dollars restants seront injectés dans des projets de conservation au Botswana, en Zambie, au Zimbabwe et en Angola.

Inès Magoum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Banner