Banner
Environnement

Afrique du Sud : la migration des sardines, un spectacle de la nature

Au large de la côte sud-africaine, un ballet des plus originaux animent les eaux de l’océan indien.

Chaque année pendant les mois d’hiver de l’hémisphère sud, de nombreux dauphins et requins chassent gracieusement des bancs de millions de sardines.

« Les sardines cherchent toujours la profondeur, la protection… donc elles essaient de descendre en profondeur. Et c’est là que les requins interviennent. Les requins sont au fond, ils les empêchent de descendre. Vous avez donc les requins au fond, et les dauphins sur les bords. Vous pouvez voir tous ces dauphins, vous pouvez voir comment ils sautent partout comme ça, ils empêchent les sardines de s’enfuir. » a révélé Gary Snodgrass , moniteur de plongée.

La « course aux sardines » dure plusieurs mois, avec un pic en juillet. Ces dernières attirent de nombreux prédateurs marins mais pas que. A la surface ce sont les fous du cap une espèces d’oiseaux chasseurs qui survolent les eaux à l’affût d’une boule d’appart séparée du banc de sardines principal et remontée des profondeurs vers la surface par les dauphins.

Cette danse chorégraphiée de la nature est possible grâce à la relation symbiotique entre les différents prédateurs.

Cette frénésie se répétera encore et encore pendant les trois ou quatre mois de la migration, jusqu’à ce que les sardines disparaissent en pleine mer.

Les scientifiques pensent que cette migration est liée au cycle de reproduction des sardines.

https://fr.africanews.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Banner