Banner
Non classé

CCBC-F2BC : des projets et mécanisme financier identifiés

Photo de famille

Le processus de la mise en œuvre de l’opérationnalisation du Fonds bleu pour le Bassin du Congo suit son cours normal avec la tenue, à Brazzaville, du 4 au 5 novembre 2019, de la deuxième réunion du Comite de pilotage de l’étude de préfiguration dudit Fonds.

Cette deuxième rencontre s’inscrit dans la continuité, après la première tenue au mois de septembre toujours à Brazzaville, laquelle avait jeté des bases pour la suite du processus de l’opérationnalisation du Fonds bleu pour le Bassin du Congo.

Cette rencontre avait pour objectifs de Présenter et valider la première version du pipeline des projets pour le lot 1; de Présenter et valider la première version des scénarii du véhicule financier et leurs schémas de gouvernance pour le lot 2 ; de Formuler des orientations ou des recommandations pour la poursuite de l’étude et de Préparer les prochaines étapes de la réalisation de l’étude, comme prescrit lors de la première réunion.

A l’ouverture de cette deuxième réunion, Mme Arlette Soudan-Nonault, ministre du Tourisme et de l’Environnement, Coordonnatrice technique de la Commission Climat du Bassin du Congo (CCBC) et du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo (F2BC), a rappelé aux participants la nécessité de « tenir compte des objectifs de la CCBC exprimés dans la Déclaration des Chefs d’Etat et de Gouvernement des pays membres de la Commission Climat du Bassin du Congo et du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo, réunis à Brazzaville le 29 avril 2018, à l’occasion du Premier Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de ladite Commission et dudit Fonds dans la définition d’un véhicule financier répondant aux attentes des pays et des autres parties prenantes ».

Les retombées de la réunion

Vu des participants

Deux jours des travaux intenses et enrichissants qui ont permis aux participants, non seulement, d’établir le lien entre les projets identifiés et les programmes sectoriels assortis d’une budgétisation desdits programmes sur la base de la valeur de chaque projet, mais aussi marquer deux avancées majeures, à savoir la présentation du portefeuille structuré de projets qui est déjà bien avancé, ainsi que la proposition des options pour le mécanisme financier qui sera le pilier du Fonds bleu et qui permettra de financer des projets identifiés ou avenants. 

A ce stade, le comité de pilotage est dans un tournant décisif dans le déroulement… et il est question pour le comité de pilotage de choisir les options les plus judicieuses pour chacune des grandes options… a déclaré la directrice du centre de compétence en changement climatique (4C Maroc).

Ces travaux ont permis au Comité de pilotage de faire des recommandations au Consortium de faire apparaitre clairement dans le rapport du Lot 1 les éléments de contexte sur l’environnement biophysique (milieux naturels et biologique) et socio-économiques (milieu humain et activités socio-économiques) des 16 pays de la Commission Climat du Bassin du Congo qui doivent permettre de justifier la pertinence des projets à financer.

Aussi, il a été recommandé au Consortium, de structurer le pipeline sur la base de la maturité technique des projets.

Enfin, les membres du Comité de pilotage ont ensuite abordé la question relative à la mise en place de l’Unité de Démarrage du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo (UD-F2BC). Par ailleurs, dans ce même ordre d’idée, des fiches de programmes simplifiées devront être élaborées en vue de leur présentation lors de la Conférence des bailleurs de fonds qui sera organisée en parallèle du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement au premier semestre 2020.

En outre, les pays ayant participé aux trois (3) hubs ont fait une revue des projets avec le Consortium qui a conduit à la validation, la suppression, la demande de complément d’informations et la révision de certains projets. Les projets définitivement retenus seront présentés dans la version du pipeline structuré des projets à valider lors de la troisième réunion du Comité de pilotage.

Le Consortium, un acteur clé du processus

Vu partielle des participants

Deux présentations ont été faites par le Consortium lors de la dernière journée, portant respectivement sur les modèles de fonds et leurs scenarii de gouvernance et sur les critères de structuration du pipeline des projets. Il a aussi présenté les prochaines étapes relatives à la finalisation de l’étude de préfiguration.

Le Consortium a présenté les trois modèles de fonds suivants : le Fonds public, le Fonds privé et le Fonds mixte. Le Comité de pilotage a opté pour le Fonds public, en symbiose avec les attentes des Etats, inscrits dans le Mémorandum d’entente de création du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo signé à Oyo en mars 2017.

La troisième réunion du Comité de pilotage est prévue le premier semestre de 2020 grâce à l’appui financier du PNUD Congo, a déclaré Mme Arlette Soudan-Nonault, ministre du Tourisme et de l’Environnement.

Wilfrid LAWILLA D.

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Banner