Banner
Mines & Energies

Ecosun prêt à industrialiser ses groupes électrogènes solaires

Le spécialiste des génératrices solaires prêtes à brancher s’apprête à lancer l’industrialisation de ses produits, jusqu’alors livrés à l’unité. Les chantiers du BTP et leurs « bases vie » sont l’une des cibles de l’entreprise implantée dans le Haut-Rhin.

Les groupes électrogènes solaires ne sont plus de la science-fiction pour le secteur de la construction. Ecosun innovations, située à Hombourg (Haut-Rhin), est en train de déployer ses génératrices chez les majors du BTP pour de premiers tests en conditions réelles. L’entreprise se présente comme la firme la plus avancée à l’échelle mondiale en la matière. Mobiles, semi-mobiles ou stationnaires, elles peuvent comprendre jusqu’à 174 ou 400 panneaux solaires. De quoi remplacer avantageusement nombre de génératrices diesel, selon Frédéric Rohmer, directeur général.

Les marchés ciblés sont multiples : programmes d’électrification rurale, écotourisme, sites miniers, humanitaire… L’entreprise compte 90 % de ses clients à l’international , surtout dans des sites isolés en Afrique, en Amérique latine, au Moyen Orient, en Asie et dans des îles. « En Europe nous nous plaçons plutôt en accompagnement d’opérations mobiles, pour le BTP, de l’événementiel et les armées », expose Frédéric Rohmer.

Montée en charge

Ces derniers mois, l’entreprise s’est positionnée sur plusieurs appels d’offres, dont elle attend les résultats, représentant chacun plusieurs dizaines ou centaines d’unités. Habituée à livrer des modèles à l’unité depuis ses trois sites d’assemblage en Alsace et en Allemagne, elle s’apprête de ce fait à vivre une importante montée en charge. Une nouvelle usine est d’ores et déjà prévue dans le Haut-Rhin, à Sainte-Croix en Plaine. Soit 600 mètres carrés de bureaux et 2.300 mètres carrés de hall d’assemblage pour rassembler toute l’activité innovation en un seul site. L’investissement prévu s’élève à 3,5 millions d’euros.

Le foncier est déjà sécurisé et le permis de construire a été obtenu. Reste à finaliser l’aménagement de l’usine qui dépendra des premières commandes obtenues. Pour l’y aider, l’entreprise bénéficiera dans les semaines à venir d’un diagnostic industrie du futur 4.0 porté par la Région Grand Est. Un arbitrage est prévu fin 2021 pour lancer la construction.

Ecosun innovations est l’une des branches du groupe Ecosun, un spécialiste des énergies renouvelables. À travers l’ensemble des sociétés qu’il détient en propre ou en capital partagé, il réalise environ cinq millions d’euros de chiffre d’affaires annuel. La branche innovations compte une quinzaine de personnes. La création de 35 emplois est attendue.

www.lesechos.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Banner