Banner
Forêt

Le Congo célèbre la 35ème édition de Journée Nationale de l’Arbre

Mme Rosalie Matondo, Ministre de l’Economie Forestière

La République du Congo célèbre ce 06 novembre 2021 la 35e édition de Journée Nationale de l’Arbre sous le thème qui vous invite tous à : « Planter les arbres pour séquestrer le carbone et lutter contre les changements climatiques ». A cette occasion, Madame la Ministre de l’Economie Forestière, Rosalie Matondo, au nom du Gouvernement, a fait une déclaration dans laquelle, elle a donné la quintessence du thème qui traduit la volonté des pouvoirs publics de consolider la dynamique nationale autour d’un sujet majeur d’actualité, à savoir : le changement climatique, l’une des menaces qui pèsent actuellement sur l’humanité toute entière, et qui trouve son essence dans la multiplication des activités humaines génératrices des Gaz à Effet de Serre, notamment le gaz carbonique.

L’intégralité du massage.

Chers Compatriotes

Demain, c’est le 6 novembre, date à laquelle nous devons réaliser un devoir civique. Planter un arbre d’espèce forestière ou fruitière.

C’est notre rendez-vous pour célébrer la Journée Nationale de l’Arbre, qui fut instituée depuis 1984 par Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat.

Le but poursuivi par cette célébration année par année est d’observer cette tradition impulsée sous la clairvoyance de Son Excellence Monsieur Denis SASSOU N’GUESSO, Président de la République, Chef de l’Etat, et qui rappelle à la fois le devoir du citoyen de planter, ce jour-là, au moins un arbre d’essence forestière ou fruitière de son choix, et de mesurer l’importance toute particulière que revêt l’arbre pour notre vie commune.

Demain 6 novembre 2021, nous célébrons la 35ème édition de cette Journée, dans le droit fil de l’acte posé il y a de cela trente-six ans, par Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, notre champion de la gestion durable des forêts, en plantant le millionième arbre dans le périmètre d’afforestation de l’Unité d’Afforestation Industrielle du Congo, en sigle UAIC, à la périphérie de la ville de Pointe-Noire.

Chers compatriotes

Cette année, nous célébrons la 35ème édition de la Journée Nationale de l’Arbre sous le thème qui vous invite tous à : « Planter les arbres pour séquestrer le carbone et lutter contre les changements climatiques ».

Ce thème on ne peut plus évocateur, traduit la volonté des pouvoirs publics de consolider la dynamique nationale autour d’un sujet majeur d’actualité, à savoir : le changement climatique, l’une des menaces qui pèsent actuellement sur l’humanité toute entière, et qui trouve son essence dans la multiplication des activités humaines génératrices des Gaz à Effet de Serre, notamment le gaz carbonique.

En effet, nos activités quotidiennes, comme conduire une voiture ou une moto, produire et utiliser le bois de chauffe et le charbon de bois, émettent des Gaz à Effet de Serre qui détruisent la couche d’ozone provoquant ainsi le réchauffement de la terre. Lorsque ces Gaz à Effet de Serre augmentent dans l’atmosphère, le climat est influencé, l’ensemble de la situation météorologique change, et les températures augmentent.

Il est établi aujourd’hui que les conséquences du changement climatique risquent de devenir irréversibles et frapper de plein fouet les populations les plus fragiles. Et l’Afrique est parmi les continents les plus vulnérables même si notre responsabilité sur les causes du changement climatique ne sont pas avérées.

Fort heureusement, il est également établi scientifiquement que pour conjurer ce sort, il nous faut préserver, voire étendre la couverture végétale mondiale, principalement celle des forêts tropicales, en considération de leur fonction de séquestration du carbone atmosphérique. Cette préconisation acceptée de tous, à savoir que les forêts et les arbres sont là pour réguler le climat, si et seulement si nous continuons à les sauvegarder et à les planter. Ceci pouvant donner lieu à des mécanismes de compensation ou d’incitation, mus par le principe du pollueur-payeur, à travers les crédits carbone.

Aujourd’hui plus que jamais, le carbone est devenu malgré lui un sujet d’actualité. Compensation carbone, crédit carbone, neutralité carbone, transition énergétique, sont autant de problématiques qui créent désormais un véritable marché du carbone.

Les crédits carbone constituent aujourd’hui le moyen de rémunérer les services environnementaux que fournissent les forêts et peuvent contribuer non seulement à l’effort d’atténuation et d’adaptation au changement climatique, mais également à la diversification de l’économie nationale.

Notre pays, nanti d’une longue tradition de planteur, couvert de forêts sur 65% de son territoire et doté de vastes étendues de savanes non valorisées, se doit de saisir l’opportunité de l’économie carbone, pour promouvoir le maximum de projet de séquestration du gaz carbonique en vue de générer des crédits carbone valorisables sur le marché éponyme. Tel est l’un des enjeux de la participation du Congo à la 26ème Conférences des Parties à la Convention Cadre des Nations Unies pour le Changement Climatique, COP26, qui se tient en ce moment même à Glasgow, en Ecosse, au Royaume-Uni, et au cours de laquelle la voix de notre pays est portée par la plus haute Autorité de l’Etat pour faire la promotion des solutions basées sur la nature.

C’est pourquoi, chers compatriotes, à l’occasion de la célébration de la 35ème édition de la Journée Nationale de l’Arbre, demain 6 novembre 2021, tous derrière Son Excellence Monsieur Denis SASSOU-N’GUESSO, Président de la République, Chef de l’Etat, initiateur de la Journée Nationale de l’Arbre, mobilisons-nous massivement pour cette cause juste, en vue de consolider son plaidoyer, en plantant les arbres tout azimut, individuellement ou collectivement, dans le cadre de la citoyenneté ou dans le cadre d’un projet personnel, ce, dans le strict respect des mesures barrières édictées par le Gouvernement pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Nos réalisations pour cette 35ème édition de la Journée Nationale de l’Arbre, doivent retentir à la COP26, à travers les supports écrits, audio et vidéos issus de cette activité. Cela augmentera assurément les chances de notre pays quant à l’issue des négociations qu’il a entamé avec ses partenaires techniques et financiers.

Chers compatriotes

Le site officiel retenu pour la 35ème édition de la Journée Nationale de l’Arbre est la réserve foncière de la Léfini dans le Département des Plateaux, où sera lancé, sous le très haut patronage de Son Excellence Monsieur le Président de la République, un grand projet d’envergure, financé par Total Energies, pour la réalisation de 40 000 hectares de plantations forestières et agroforestières dans le cadre du PRONAR. Ce jour-là, 100 ha seront plantés par les forces vives de la nation.

En outre, sur tout le territoire national, les autorités locales et la société civile, ont retenus, chacune en ce qui la concerne, des sites à planter, dans les chefs-lieux des départements ainsi que dans les quartiers.

Afin de permettre à chaque compatriote de s’approvisionner en plants et respecter strictement la disposition légale relative au planting des arbres, le département ministériel dont j’ai la charge a institué depuis cinq ans, la Foire aux plants.

Pour cette année, la 5ème édition de la Foire aux plants a ouvert ses portes depuis le 11 octobre 2021 et sera clôturée le 30 novembre 2021. Les sites d’approvisionnement fonctionnels dans le cadre de cette foire sont : le siège du Ministère de l’Economie Forestière à Brazzaville, le siège de la Chambre de Commerce à Pointe-Noire, le siège de la Mairie d’Oyo, l’enceinte de la Préfecture du Pool à Kinkala et le siège du Conseil départemental du Niari à Dolisie.

Chers compatriotes

La Journée Nationale de l’Arbre constitue une précieuse opportunité pour chaque citoyen de créer un verger ou une forêt.

Ainsi, les associations, les forestiers, les miniers, les pétroliers, les transporteurs, les industriels, les banquiers, les assureurs, les commerçants, les entreprises de construction et les individualités sont invités à participer à la sauvegarde de la vie sur terre à travers la mise en place de plantations forestières.

L’avenir nous donnera raison.

Vive la 35e édition de la Journée Nationale de l’Arbre

Je vous remercie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Banner