Banner
Environnement

COMIFAC/RECEIAC: L’ATELIER DE BRAZZAVILLE, PARI GAGNE!

Les rideaux sont tombés à l’atelier sous-régional d’accompagnement de la mise en œuvre de la stratégie de communication de la COMIFAC, ses pays membres et partenaires dans le cadre des grands évènements internationaux de 2021, le 30 juillet courant.

Cinq (5) jours durant, les membres du RECEIAC, Réseau des Communicateurs pour l’Environnement et l’Information de l’Afrique Centrale, venus de dix pays, ont travaillé d’arrache pied à l’élaboration de la stratégie de communication de la COMIFAC, afin de bien permettre à cette institution  d’être visible lors de ses participations aux prochaines rencontres internationales, notamment au Congrès Mondial pour la Nature de l’UICN qui se tiendra à Marseille, en France en Septembre 2021, à la 26eme Conférence des Parties à la Convention Cadre des Nations-Unies sur le Changement Climatique (COP 26), en Novembre ) à Glasgow, en Ecosse et à la COP15 Biodiversité en Chine 2022.

Au delà de l’élaboration du document stratégique de communication, les participants, après les travaux en groupe et moult échanges en plénière, ont formulé quelques recommandations à l’endroit de la COMIFAC et ses pays.

Parmi ces recommandations, on peut citer entre autres, la mise en œuvre immédiate de la stratégie de communication adoptée avec l’implication active des membres du RECEIAC, l’intégration des visites de terrains dans l’agenda des futures rencontres du RECEIAC et l’animation des causeries thématiques mensuelles en milieu scolaire et universitaire sur les missions de la COMIFAC.

A noter que, le RECEIAC dispose à présent d’un site Internet où sera désormais publié toutes les informations relatives aux thématiques sur l’environnement dans la sous région.

La cérémonie de clôture comme celle d’ouverture a été présidée par Madame Arlette SOUDAN-NONAULT,  Ministre de l’Environnement, du Développement Durable du Bassin au Congo de la République du Congo, Directrice Technique de la CCBC, Commission Climat du Bassin du Congo.

Dans son speech, elle a pris l’engagement de transmettre aux autorités des pays de l’espace de la COMIFAC les résultats des délibérations retenues ici, et en particulier le Mémorandum d’Entente entre le RECEIAC et la COMIFAC qui, seront soumis au Secrétaire Exécutif de la COMIFAC, pour la recherche de financements en vue de sa mise en œuvre.

Elle a, par ailleurs rappelé aux parties prenantes l’importance du document dont elles disposent à présent qui, leur permettra de persuader les partenaires multilatéraux et bilatéraux que, le Bassin du Congo est un remède incontournable au changement climatique. « En ce qui vous concerne, vous disposez à présent d’un outil de communication nécessaire pour la mise en œuvre de la stratégie de communication des Forêts d’Afrique Centrale, des pays membres et partenaires, en vue de son plaidoyer lors de la tenue des grands évènements à venir, en commençant par la COP 26, prévue en Novembre 2021, à Glasgow, au Royaume Uni ».

Rappelons que, les participants ont adressé leurs remerciements au Gouvernement de la République du Congo, au Gouvernement Allemand et à la Commission d’Afrique Centrale pour la tenue de cet atelier sous-régional, en dépit de la Covid-19.

Marielle BAKATOULA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Banner