Banner
Environnement

INSTITUTION D’UN PROJET INCUBATEUR POUR LA CCBC A LA COP 26

« […] Nous sommes en phase de devenir le premier Bassin écologique de la planète, après les découvertes ressentes des Tourbières du Bassin du Congo, qui, séquestrent pas moins de trente (30) à trente et un (31) milliards de tonne de CO2, soit l’équivalent à ce jour de trois (3) à cinq (5) ans d’émissions des gaz à effet de serre et de quinze (15) à vingt (20) ans des Etats-Unis d’Amérique. Donc, il nous faut gagner la bataille de Glasgow. »

Voilà en substance, les propos d’incitation de la Coordonnatrice Technique du F2BC, Ministre de l’Environnement, du Développement Durable et du Bassin du Congo de la République du Congo, à l’endroit des Points Focaux, des Partenaires Techniques et Financiers, présents lors de la réunion de clôture de la Commission du Bassin du Congo, CCBC, CCBC, qui se prépare déjà pour la COP 26.

Une Conférence des Parties qui se tiendra du 31 Octobre au 12 Novembre 2021, au Royaume-Uni.

  • L’INVITE DE LA MINISTRE AUX POINTS FOCAUX FONDS BLEU

Tenue durant deux jours, par visioconférence et en présentiel à Brazzaville, cette session de travail informative et interactive achevée ce 29 juillet, a eu pour objectifs, notamment, l’élaboration et l’amélioration de la stratégie de plaidoyer et de communication de la CCBC ; ainsi que la stratégie de Marketing et d’Image de marque du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo, documents que la CCBC et le Fonds Bleu apporteront à cet évènement international de grande envergure.

 

Madame le Ministre de l’Environnement, du Développement Durable et du Bassin du Congo, Coordonnatrice Technique du Fonds Bleu, Arlette SOUDAN-NAUNAULT a de ce fait invité tous les partenaires publics et privés à accompagner les pays de la CCBC dans cet effort de préparation de sa participation à la COP 26.

Elle les a exhorté en même temps, de travailler en synergie afin de relever les enjeux et défis considérables auxquels le Fonds Bleu est confronté.

  • DES ECHANGES FRUCTEUX RESSORTIS AU COURS DE LA SESSION DE TRAVAIL

Peu avant la clôture de ces travaux, cette deuxième journée a été marquée par la présentation des résultats de l’étude de préfigurations du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo, entre autres, le plan d’investissement constitué par 254 projets à hauteur d’environ 10.5 milliards USD et le mécanisme financier identifier et son mode de gouvernance.

Il y a eu également, la présentation de l’état d’avancement de la requête readness, intitulée « Projet Régional Readness sur l’opérationnalisation du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo », et soumis au Fonds Vert pour le Climat, le 15 juin 2020. Une présentation faite par M. Patrice LEFEU, Coordonnateur du Projet de la CCBC, par visioconférence.

De son côté, tout juste après cette présentation, Madame le Ministre Arlette SOUDAN-NAUNAULT a fait un rappel des activités menées par la CCBC dans le cadre de la préparation de sa participation à la COP 26.

Par ailleurs, elle a évoqué quelques initiatives en projet dans la Sous-Région à savoir, la préparation d’un dialogue régional prévu à Brazzaville, ainsi que le projet de fusion des trois (3) Fonds: le Fond Bleu pour le Bassin du Congo ; le Fonds Vert pour le Climat et le Fonds pour l’Environnement Mondial.

De même, au cours de cette rencontre, les Points Focaux Fonds Bleu et ses Partenaires Techniques et Financiers ont eu a évoqué à la même occasion la réunion des Ministres des pays de la CCBC prévue du 1er au 2 Septembre 2021 par visioconférence.

A cet effet, les documents relatifs à cette rencontre comme des invitations, termes de référence, agenda et bien d’autres, sont en cours d’élaboration et seront soumis à l’attention de la Commission Préparatoire de la COP 26 lors de sa prochaine rencontre prévue en Aout 2021.

Ces différentes présentations, partages d’expériences et amendements tenus ce jour, ont été adoptés comme démarche efficace pour atteindre les différents objectifs fixés. Ils définissent les stratégies de communications, recommandations de la CCBC avant, pendant et après la COP 26.

En sommes, la réunion préparatoire des Points Focaux Fonds Bleu et des Partenaires Techniques et Financiers de la CCBC pour la COP 26 tenue du 28 au 29 juillet à Brazzaville, a été ponctuée par la mise en place de la stratégie de communication pertinente  qui, lui permettra d’obtenir les financements pour la préservation du deuxième poumon écologique mondial, en l’occurrence, le Bassin du Congo.

Marielle BAKATOULA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Banner