Banner
Environnement

Les Ministres de la CCBC s’engagent à aller plaider pour le financement du F2BC à la COP 26.

Les Ministres de la Commission Climat du Bassin du Congo (CCBC) ont tenu une réunion à la fois en présentiel et par visioconférence ce 2 Septembre 2021, dans l’objectif d’examiner les recommandations et suggestions formulées par les experts de la CCBC suite à leur session de travail tenue le 1er septembre dernier.

Cette réunion s’inscrit dans le cadre de permettre aux Etats membres de la CCBC de financer les actions visant la lutte contre le changement climatique et la promotion d’une économie bleue pour le développement durable en vue de se doter d’un mécanisme financier le fonds bleu pour le Bassin du Congo.

Tenue à Brazzaville, la cérémonie d’ouverture de ce segment ministériel présidée par le Premier Ministre du Congo M. Anatole Collinet MAKOSSO, représentant le chef de l’Etat, Président de la CCBC M. Denis SASSOU NGUESSO, a été l’occasion pour lui de rappeler aux participants la tâche qui leur revient, celle d’échanger sur le plan d’investissement, le mécanisme financier et le schéma de gouvernance du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo, et sur les suggestions des recommandations faites par les experts de la CCBC lors de leur réunion, afin de disposer les éléments qui vont permettre aux Chefs d’Etats et de gouvernements lors de leur prochain sommet qui se tiendra du 29 au 30 septembre 2021, afin d’approuver les solutions formulées et validées par ces Ministres.

Il a également rappelé que, l’idée de confier le Fonds Bleu pour le Bassin du Congo (F2BC) à une banque de développement pour en assurer une gestion conforme au standard judiciaire avait été émise lors de sa création.

Au cours de cette réunion, Mme Racha Chafil, Directrice du 4C Maroc a exhorté les parties prenantes à « être fières de la mise en place du F2BC qui est un outil financier régional, innovant et unique en son genre en Afrique et dans le monde qui, mérite d’être présenté comme un outil novateur et inspirant de la finance climat et comme un très bel exemple de la coopération Sud-Sud en Afrique ».

Les participants ont aussi suivi les allocutions, notamment du représentant résident du Programme des Nations Unis au Congo M. Maleye DIOP, du Commissaire en Charge de l’Environnement, des ressources naturelles, de l’agriculture et du développement durable de la CEEAC M. Honoré TABUNA et du Directeur de changement climatique, de la biodiversité et de l’économie verte, représentant le Ministre de l’énergie, des mines et de l’environnement du royaume du Maroc, M. Aziz Rebbah.

A noter que, les points inscrits à l’ordre du jour de cette rencontre ont été examinés en huit clos par les Ministres après présentation dudit ordre du jour et son adoption.

Au terme de ces échanges, les Ministres de la CCBC ont pris acte du compte rendu de la session des experts précédant celle-ci et d’examiner leurs recommandations formulées. S’agissant de la recommandation de porter à l’attention des Chefs de l’Etat et de gouvernement lors de leur prochain sommet, le mécanisme financier défini pour le fonds bleu pour le Bassin du Congo ainsi que son schéma de gouvernance pour approbation, les Ministres ont décidé de donner suite à ladite recommandation.

Pour ce qui est de la recommandation de solliciter auprès des parlements respectifs de chaque pays membre de la CCBC, la ratification du protocole institution de la Commission Climat du Bassin du Congo, les Ministres ont aussi décidé de donner suite à cette recommandation.

Chaque Ministre s’est enfin engagé à introduire dans les meilleurs délais conformément à la procédure en vigueur dans son pays, le dossier pour la ratification du protocole instituant la CCBC.

Ils ont également remercié le Chef de l’Etat Denis SASSOUS NGUESSO, Président de la République du Congo, Président de la Commission Climat du Bassin du Congo et le peuple congolais pour l’accueil et l’organisation réussie de cette réunion malgré les conditions difficiles liées à la pandémie de la Covid-19.

Cette réunion des Ministres de la CCBC a été clôturée par Mme Arlette SOUDAN-NONAULT, Ministre de l’Environnement, du Développement Durable et du Bassin du Congo, Coordonnatrice Technique de la Commission Climat du Bassin du Congo.

Rappelons que, la lutte contre le changement climatique et le développement durable sont jusqu’à ce jour au cœur de l’action de la Commission Climat du Bassin du Congo et du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo.

Marielle BAKATOULA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Banner